Entre déserts et volcans, vélo de route au Pérou

à partir de 2 195.00 $

La côte pacifique sud-péruvienne offre une magnifique rencontre entre la mer et le désert.

Ce tour de 10 jours vous propose de sortir des routes touristiques et de découvrir à vélo ces paysages désertiques du sud Pérou avant de rejoindre la cité blanche d’Arequipa.

  • Avis 0 Avis
    0/5
  • Type de voyage Type de circuit
    Circuit - 7 à 12 jours
  • Niveau d'activité Modéré
    3/8
  • Taille du groupe Groupe moyen
    < 12 personnes
Tout sur le circuit Entre déserts et volcans, vélo de route au Pérou.

Un circuit de 10 jours à vélo pour découvrir les paysages désertiques de la côte sud du Pérou.

Écosystème marin extrêmement riche dû au courant de Humbold, cette région désertique est d’une beauté sauvage unique, mariant les couleurs ocres et jaune du désert avec les bleus et turquoises de l’océan pacifique.

Un itinéraire adaptés à tous pour profiter de ce circuit hors des sentiers battus dans les meilleures conditions.

Les inclus et non inclus en un coup d'oeil
Qu'est-ce qui est inclus dans ce tour ?(prestations incluses)
  • Billets d’avion mentionnés dans le programme
  • Transport
  • Guide spécialisé vélo
  • Voiture balai
  • Repas du midi des jours … et repas du soir des jours …
  • Nuit d’hôtel
Ce qui n'est pas inclus dans ce tour(prestations non incluses)
  • Repas du midi des jours … et repas du soir des jours …
  • Boissons
  1. Lima - Arequipa Jour 1

    Transfert depuis votre hôtel jusqu’à l’aéroport de Lima

    Vol intérieur de Lima à Arequipa d’une durée de 1h30 avec la compagnie LATAM.

    Transfert de l’aéroport à votre hôtel à Arequipa.

    Nuit à l’hôtel La Casa de Melgar (chambre standard).

  2. Arequipa - Tacna Jour 2

    Visite du monastère de Santa Catalina, représentatif de quatre siècles d’architecture arequipenienne, les cellules intruses, les petites rues, les cloitres pleins de fleurs colorées et les murs peints de teintes fraiches. Les ruelles étroites mènent aux diverses parties du couvent et traversent des endroits pittoresques ainsi que des salons et chambres possédant encore les meubles originaux. Vous aurez la sensation de plongez dans une autre époque.

    La matinée se poursuit avec la visite de la Place d’Armes, considérée comme l’une des plus belle du Pérou, l’église jésuite de la Compagnie dont la façade principale traduit l’architecture métisse, ses cloitres et sa coupole, la casona de Tristan del Pozo, et pour finir les quartiers de Carmen alto et Yanahuara (belvédère et église) pour profiter d’une vue magnifique sur toute la ville.

    Transfert de votre hôtel à l’aéroport d’Arequipa.

    Vol intérieur d’Arequipa à Tacna (45 minutes).

    Arrivée à Tacna, ville de 350 000 habitants frontalière avec le Chili et transfert à votre hôtel où votre vélo vous attendra (il aura fait le trajet par voit terrestre pendant la journée avec notre véhicule accompagnateur).

    Tacna est une ville commerciale et dynamique, cette situation est due en grande partie son port franc (sans impôt ni taxes) qui en fait un point d’entrée pour de nombreux produits provenant des 4 coins du monde.

    La région est également la plus grande productrice d’olives du Pérou, et une région productrice de vins et de piscos. Trois spécialités que vous pourrez déguster en arrivant a votre hôtel où une petite sélection de ces produits vous attendra.

    Repas du soir libre sur la Plaza de Armas, et possibilité de faire un petit tour à pied du centre de la ville.

    Nuit à l’hôtel DM Gran (chambre standard).

    Entrées incluses :

    • La Cathédral d’Arequipa,
    • le monastère de Santa Catalina,
    • la Cupula de San Ignacio
    • le couvent de Santa Teresa.
  3. Tacna - Ilo Jour 3

    Départ en véhicule de Tacna pour un court transfert afin d’éviter la ville et la circulation de la vallée.

    Une fois au coeur de la Vallée désertique, début du trajet en vélo pour rejoindre la côte pacifique. De Punta Mar, la route longe la côte jusqu’à Ilo, avec quelques excursions dans les terres, mais sans jamais s’éloigner vraiment de la côte. La journée sera donc bercée par le bruit des vagues avec notamment plusieurs passages le long de plages sauvages ou semi-sauvages.

    Même si il n’y a pas de cols à proprement parlé, la route est rarement droite et plane et le vent du sud qui longe la côte péruvienne en remontant depuis le sud de la Patagonie jusqu’à l’archipel des Galapagos en Equateur, sera une précieuse aide tout au long de la journée et plus généralement du voyage.

    Toute au long de la journée, la voiture balaie suivra a bonne distance et sera là en cas de nécessité.

    Repas du midi en cours de route sur une plage sauvage de cette côte désertique.

    Arrivée dans le courant de l’après-midi à la ville portuaire de Ilo, 70 000 habitants, avec sa flotte de bateau de pêche.

    Installation à votre hôtel dans le centre de la petite ville à proximité du port.

    Nuit au Grand Hotel Ilo (chambre standard).

  4. Ilo - Col Moquegua - Ilo Jour 4

    Départ au petit matin sous le soleil d’Ilo via la route qui monte vers les hauts plateaux désertiques en direction de l’intérieur du continent.

    La montée est très douce, les premiers 15 km ont une inclinaison d’environ 4% et permettent de rejoindre le coeur d’un plateau désertique situé à 600 m au dessus du niveau de la mer. Le désert est total, mais une petite brise marine apporte toutefois quelques rafraichissements.

    Possible de ce point de revenir à l’hôtel, pour faire une journée de 30 km, mais avec un col de 15 km tout de même.

    Possibilité de retour à l’hôtel depuis ce point pour une balade d’environ 30km au total ou, pour ceux qui en veulent plus, la route se poursuit sur ce plateaux désertique d’environ 15km avant une autre montée permettant de rejoindre  un second col situé à 1000m au dessus de la mer. La montée est encore une fois en pente douce (3%) et vous bénéficiez toujours de ce petit vent dans le dos fort appréciable.

    Redescente jusqu’à l’hôtel à Ilo en fin de matinée.

    Repas du midi avec un assortiment de fruits mer la plage appelée ’’la petite Bolivie’’. En effet, les Boliviens, qui vivent dans un pays enclavé, ont fait de Ilo, et particulièrement de cette plage, leur accès à la mer.

    De nombreux boliviens, souvent en habits traditionnels, descendent régulièrement de leur cordillère pour découvrir la mer pour la première fois de leur vie!

    Nuit au Grand Hotel Ilo (chambre standard).

    Notes :

    • petite boucle de 30km
    • grande boucle de 90km
    • altitude du col de Moquequa : 985m
  5. Ilo - Mollendo Jour 5

    Départ du port d’Ilo pour une jolie balade de 100 km de vélo, sur le bord de la mer, le long d’une route fraichement construit et avec très peu de circulation. C’est à se demander pourquoi cette route existe… sans doute pour les cyclistes !

    Les 30 premiers kilomètres sont plats et suivent le rivage avant de s’élevé d’environ 400 m de dénivelé pour surplomber la côte. À partir de ce secteur, la route est suspendue dans la montagne, très accidentée et d’une beauté rare, avec la mer en contrebas. Au total il y a un dénivelé positif d’un peu plus de 1000 pendant la journée.

    Arrivée au village de Punta Bonbon et repas du midi dans un petit restaurant de poissons et fruits de mer situé à proximité du port de pêcheur (possibilité d’alternative pour ceux qui ne mangent pas de poisson).

    Baignade possible à la fameuse plage de Punta Bonbon, qui au jour de l’an se remplit de plus de 50 000 personnes, principalement des jeunes, pour faire la plus grosse fête de l’année de la région.

    Une fois rassasié, transfert de 50km en véhicule pour rejoindre Mollendo en passant par de paisibles petits villages. Arrêt en cours de route pour une dégustation d’Alfajores, des petites galettes dont raffolent les péruviens et spécialité de la région.

    Arrivée en fin de journée à la cité portuaire de Mollendo (30 000 hab.), appelée aussi “la ville de bois”, chargée d’histoire et de légendes, .

    Nuit à l’hôtel La Villa Mollendo (chambre standard).

    Note :

    • dénivelé positif : 1000m
  6. Mollendo - Col Matarani - Mollendo Jour 6

    Journée de repos pour ceux qui le souhaitent avec une matinée libre pour découvrir à son rythme la petite ville de Mollendo.

    Pour les autres, départ de l’hôtel en vélo pour longer la côte sur 10 km avant d’attaquer le col de Matarani, une jolie montée de 22km au coeur de montagnes de craie. Comme toujours dans la région, la montée se fait en pente douce avec une moyenne de 4.5 % le long d’une route qui suit le contour de la montagne avec une vue ouverte sur une large vallée.

    Comme le chemin est un aller-retour, possible de faire que la moitié de la montée et revenir à l’hôtel, ou grimper la moitié de la montée à vélo, l’autre moitié à véhicule, pour faire la descente complète des hauts plateaux jusqu’aux bras de la mer qui s’ouvre progressivement.

    Compte tenu du fait que cette journée est un aller/retour, plusieurs options sont possibles :

    1. Ne faire que la moitié de la montée et revenir à l’hôtel,
    2. grimper la moitié de la montée à vélo, l’autre moitié à véhicule, pour faire la descente complète des hauts plateaux jusqu’à la côte.
    3. pour les plus courageux, faire la totalité du parcours

    Repas du midi dans un restaurant donnant sur la petite baie de Catamarindo face à la mer.

    Baignade et retour à l’hôtel dans l’après-midi   .

    Nuit à l’hôtel La Villa Mollendo (chambre standard).

    Note :

    • petite boucle de 30km – dénivelé 
    • grande boucle de 90km – dénivelé 
    • altitude du col de Matarani : 1090m
  7. Mollendo - Camana Jour 7

    Départ de l’hôtel à vélo pour longer à nouveau la côte en direction du delta de Camana. La route, de 120 km, ne passe aucun col, mais possède une topographie accidentée avec plusieurs petites collines à gravir, toujours vent de dos.

    La route est neuve, terminée en 2015, elle est à ce jour très peu fréquentée ce qui en fait un petit paradis pour les cyclistes.

    Pause à midi pour prendre le repas sur une plage sauvage avant de repartir jusqu’au delta de Camana, formé par la rivière Majes. La petite ville de Camana fait 15 000 habitants, mais la population totale du delta est d’environ 50 000 personnes, qui vivent principalement des rizières, le riz de Camana étant reconnu dans tout le pays.

    Arrivée à l’hôtel, piscine et boisson froide pour se rafraichir et pour ceux qui le souhaite, dégustation de “cremoladas”, dessert local à base de glace qui est l’autre spécialité de la région.

    Nuit à l’hôtel Turistas Camana (chambre standard).

  8. Camana - Col Ocoña - Camana Jour 8

    La plage de Camana est réputée dans tout le Pérou. Elle s’étend sur plus de 50 km, et offre une bonne variété de restaurants locaux simples et abordables, les fameuses picanterias, qui propose une sélection savoureuse de produits de la mer que l’on peut commander au comptoir et manger directement sur la page, les pieds dans le sable, sous le parasol (les restaurants fournissent chaises et table basse).

    En option pour ceux qui le souhaitent, possibilité de départ le matin tôt (car la chaleur à Camana peut être assez intense à partir de 11h00 am) en direction de la vallée de Ocona, située à 45 km de Camana.

    La route passe les rizières et plantations de pastèque (une autre spécialité locale) pour grimper un petit col de 8 km permettant de profiter d’une large vue sur toute la région. Descente de l’autre côté à la vallée d’Ocona, également productrice de riz et de fruits exotiques comme la Maracuya (fruit de la passion) ou le Tumbo.

    Retour à Camana pour le repas du midi.

    Après-midi et repas du soir libres.

    Nuit à l’hôtel Turistas Camana (chambre standard).

  9. Camana - Arequipa Jour 9

    Dernière journée de vélo !

    Départ aux aurores pour éviter les grosses chaleurs avec comme plat de résistance, le col de Majes. La route débute au niveau du delta de Camana pour grimper sur le haut plateau volcanique d’Arequipa, une montée de 22 km avec une inclinaison moyenne de 5 %.

    Arrivée au col, pause bien méritée pour profiter du paysage : à gauche le majestueux volcan Coropuno avec ces 6400 m et au loin la pointe du Misti qui indique le chemin pour Arequipa. Entre le Coropuna et le Misti, apparait également l’ombre du Sabacay, un volcan actif avec sa colonne de fumée permanente.

    Du col la route se poursuit avec la traversée du désert de La Joya avec son soleil écrasant, ses dunes de sable et ses couleurs changeantes. La journée se termine eau petit village d’El Cruce situé à 90 km au total.

    Pour ce qui le souhaitent, possibilité de profiter d’une grasse matinée et de rejoindre le groupe en véhicule plus tard dans la journée (départ vers 9h00).

    Arrivée à Arequipa vers 16h00.

    Temps libre pour profiter de la cité blanche avant un repas du soir festif pour clore cette aventure.

    Nuit à l’hôtel La Casa de Melgar (chambre standard).

    Note:

    • Altitude du col de Majes : 992m
    • Repas du soir inclus
  10. Arequipa - Lima Jour 10

    Transfert de votre hôtel à l’aéroport d’Arequipa.

    Vol intérieur de Lima à Arequipa d’une durée de 1h30 avec la compagnie LATAM.

La casa de Melgar

La casa de Melgar est un exemple remarquable de l’architecture d’Arequipa du XVIIIe siècle. L’hôtel est situé au cœur du quartier historique d’Arequipa, à quatre pâtés de maisons de la Place d’Armes et de la zone commerciale, et à deux rues du Monastère Santa Catalina. Vous pourrez vous détendre dans le jardin ou dans la cour centrale possédant une fontaine en pierre.

Galerie photos
La casa de MelgarPatio

Hotel la casa melgar

La casa de MelgarChambre

Hotel la casa melgar

Dates Dates confirmées Etat du circuit Etat du circuit Prix Vols domestiques exclus Prix Vols domestiques inclus  
février 23, 2019 - mars 4, 2019
Ouvert
2 195.00 $
2 450.00 $